Tamraght - Maroc 2007

vendredi 20 avril 2007.
 
Mauvais temps en France ? L’eau est trop froide en mars ? Pas de problème : direction sud ! Le Maroc, les vagues et le soleil nous attendent...

Au nord d’Agadir, sur une cinquantaine de kilomètre de côtes sont concentrés quelques un des plus beaux spots de surf de tout le Maroc.

Deux villages : Tamraght et Taghazoute assurent de par leur position, un accès rapide aux meilleures vagues de reef. Quelques surf-camps très accueillants nous facilitent bien le séjour et nous évitent toute prise de tête pour l’hébergement, la nourriture (excellente) et le transport à la découverte des spots.

A part quelques beach-breacks très sympatiques pour les débutants, l’essenciel des spots sont des point-breaks farcis de rochers ou sur dalle rocheuse. Les fonds sont stables et les vagues n’en sont que plus belles. Mais attention aux chutes car le reef est très agressif (les chaussons sont fortement conseillés).

La météo surf

Comme on peut le voir sur le petit dessin, les températures minimales de l’eau sont très agréables. Avec 17°C en mars, une simple intégrale 3/2 est largement suffisante.

Pour notre séjour (debut mars), nous avons eu un peu de brouillard le matin (15°C) mais un franc soleil à dominé nos journées ( >25°C). Tee-shirts et shorts étaient largement suffisants. Une petite polaire pour les soirées sous la tonnelle...et la vie est belle !

Les vagues

La houle dominante est de NW. L’hiver étant réputé pour ses grosses houles et l’été pour son flat, nous avons pensé que début mars était une bonne solution intermédiaire. Effectivement, nous avons bénéficié de vagues entre 1m et 3m tous les jours. Off-shore le matin et léger on-shore l’après-midi.


Et maintenant, après un tri cruel, quelques photos !

JPEG - 35.3 ko
En route pour d’autres cieux

JPEG - 86.9 ko
Et hop, direction le spot...

JPEG - 122.3 ko
Des chèvres sur la plage ? Ben oui...

JPEG - 53 ko
Crocro, en voilà un spot qu’il est bô ! Et dangereux aussi...

JPEG - 72.5 ko
Les joies du reef-break.

JPEG - 103.1 ko
Le spot de Crocro vu depuis"Devil’s rock"

JPEG - 62.3 ko
Le soir. Vue sur "Devil’s rock" depuis le surf-camp.

JPEG - 56.8 ko
Les Gallois du surf-camp en pleine débauche (comme tous les soirs) !

JPEG - 91.3 ko
Plan de bataille : "alors Indy, demain, on va surfer où ? "

JPEG - 80 ko
"Boiler" la bouilloire. Beau mais chaud, très chaud !!

JPEG - 93.1 ko
La villa Argane, surf camp spacieux et très accueillant.

JPEG - 65.9 ko
En direction de "Devil’s rock" dans la "Indy-mobile"

JPEG - 84.2 ko
Encore 5 mètres et je sors...

JPEG - 54.8 ko
"Banana" . Ca déroule dans une baie et la vague est courbe...comme une banane !

JPEG - 70.7 ko
Tamgarht

JPEG - 82.3 ko
Un petit village de pêcheurs et le spot derrière.

JPEG - 62.3 ko
Devil’s rock à marée basse (pas bon)

JPEG - 75.8 ko
Devil’s rock à marée montante (tout bon ! ) - Et toujours ce maudit bras en l’air...

JPEG - 76.3 ko
Devil’s rock. Gauche-droite, y’a le choix !

JPEG - 96 ko
Rachid le bordelais ! Ben oui quoi : immatriculé 33 !

"Merci à Rachid pour mes premières vrais vagues marocaines. Merci pour l’ascenseur" signé : sophie.


JPEG - 29.1 ko
SNIF ! Il faut rentrer...

Renseignements pratiques

- 1 €uro = 11 Dirams (en gros, on divise par 10)
- Vaccins : aucun (pas de problème de paludisme)
- Administratif : passeport avec au moins 3 mois de validité)
- Langue : l’arabe. Mais le français et très parlé aussi. L’anglais est indispensable au surf camp.
- Fuseau horaire : heure solaire (-1h en hiver, -2h en été)
- Aéroport : à 10 km au sud-est d’Agadir. Plusieurs vols par jour (Paris, Lyon, Bordeaux...)
- Nourriture : ne boire que de l’eau en bouteille et se mefier de la viande, le reste est excellent !
- Vêtements : contrairement au reste du Maroc, les nuits sont douces. Plusieurs tee-shirts et shorts. Pas la peine de se charger en vêtements chauds.
- Religion : Islam. Mais la tolérence est grande : on peux trouver de la bière en supermarché et les copines se mettent en maillot sur la plage sans trop de problème.

Répondre à cet article

Forum