Quiver

dimanche 29 septembre 2013.
 
Quiver : prononcez "kwiver"

Cela fait un bout de temps que je me gardais ce petit post sous le coude. J’ai toujours été attiré par des shapes et des formes atypiques... Sans doute, un peu nostalgique des années pionnières et des planches "vintage", je n’ai eu qu’un "thruster" dont je n’ai aucune photo et qui a vite fait le bonheur d’un autre surfeur !

Tout au long d’une "vie" de surfeur, les planches que l’on utilise vieillissent, souffrent, se cassent, se réparent, finissent en déco... et sur une vie entière cela peut se résumer à 3 ou 4 planches pour certains et à des dizaines pour d’autres.

Certains se contentent d’une seule planche et d’autres en ont quinze dans le garage ! Un quiver prend tout son sens à partir d’au moins 2 ou 3 planches... Y a t’il un quiver idéal ou parfait ? NON ! A chacun ses préférences, ses styles de vagues et de surfs...

Certains auront un quiver composé uniquement de petites planches type "thruster" et d’autres n’auront que des "longboards" ou d’autres encore auront une large gamme de planches totalement différentes allant d’une petite saucisse de 5 pieds jusqu’à des troncs de plus de 3 mètres...

Je fais plutôt partie des ceux-là... depuis plus de 25 ans maintenant, j’ai eu des planches en pagaille... certaines qui me suivent encore et d’autres que j’ai revendues... Certaines ont été cassées et d’autres entièrement restaurées... Certaines fabriquées de A à Z et d’autres commandées et fabriquées par des vrais shapers !... Certaines ont été restaurées intégralement et d’autres gagnées sur concours...

Je garde un excellent souvenir de celles qui ne font plus partie de ce quiver et pour les autres, je les bichonne et leur offre le plus souvent possible de bonnes sessions partout où les vagues déroulent.

Chacune est différente et adaptée à des conditions particulières ou alors à des styles d’attitude dans la façon de surfer... Un mini simmons ne se conduira pas comme une 9’6’’ ou encore comme un bonzer... Ce sont les humeurs, les envies, la taille des vagues ou encore le choix du spot qui vont motiver le choix de la planche qui attend sagement son tour dans le garage !!!

J’ai parfois tenté de me limiter à seulement 3 planches... je n’y suis pas arrivé et si ça tenait qu’à moi, j’en aurais une trentaine !!! J’ai des envies plein la caboche et il y a des dizaines de références que je rêve d’acquérir... Malheureusement deux facteurs principaux freinent mes délires : le manque de place mais surtout le coût de toutes ces petites merveilles !!! Toutefois, il y a un projet de Carène à déplacement pour cet hiver et je ne manquerai pas de faire un petit reportage sur cette nouvelle fabrication maison qui viendra agrandir mon QUIVER !!!

Répondre à cet article

Forum