Surf ou soucoupe volante ?

jeudi 11 octobre 2012.
 
L’automne prend ses marques et déjà les idées et les envies fusent !!!

Jamais assez... jamais de répit... jamais satisfait... Eh ben ouais... je suis comme ça ! Le temps passe et la boîte à idées et à envies s’enrichit d’année en année. J’ai toujours été obsédé par les "jolies" planches et les "beaux" objets. Et là, on entre dans le domaine complexe du subjectif... en effet je n’ai jamais "bandé" devant un thruster Simon, JS ou AL MERRICK... sorry pour les fans de petites planches blanches, insipides, incolores et inodores qui inondent les surfshops branchés... l’impersonnalité et la stérilité de ces planches là ne me branchent pas...

Sans doute suis-je un nostalgique et mélancolique amateur de vieilles planches et de shapes d’une autre époque ( ?). Je regrette sans doute de ne pas avoir vécu sur les côtes californiennes à la grande époque des tentatives et des expériences de shape qui ont parfois donné des planches uniques et originales comme par exemple les Spoon de George Greenough, les mini simmons de Bob Simmon ou les Hull de Greg Liddle. Certes c’est très loin des planches que l’on voit aux pieds de Kelly ou de Fanning... mais moi, perso, ce qui me fait "vibrer" ce sont les Stubbies, les Simmons, les Retro Egg, les Retro Single ou encore les Classic Noseride de 10 pieds en trois lattes avec des dérives énoooormes ! Voilà... Na !

Alors, comme chaque année, une fois que le shorty est reparti au garage et que les sessions de qualité se font rares, les idées fusent et les projets de nouvelles planches se bousculent au portillon !

Trois projets me hantent et je vais vous présenter les trois planches qui vont certainement rejoindre mon "mini" quiver. Faute de temps et de budget, je ne les ferai évidement pas toutes les trois cette année ; mais je les ferai petit à petit... une à une et elles finiront par avoir leur place dans le garage avec les autres mais surtout sur les vagues : sous mes pieds !

Après mure réflexion, mon premier choix s’est porté sur la carène à déplacement ou displacement hull en anglais. Ce sont des planches de glisse pure dont le shape de la carène est très important et très précis. Ce type de carène a été inspiré directement par les recherches scientifiques et expérimentales dans le domaine des carènes de bateau et par l’hydrodynamique. Ce sont des carènes très travaillées et en Belly intégral du nose au tail. Le rail est extrêmement pincé du nose au tail également. La répartition des volumes et la position du maître-bau doivent être très précis. L’emplacement de la dérive est très en retrait (loin du tail) et les dérives utilisées sont plutôt de grande taille (minimum 8 pouces) et surtout très très souples (type : hyper-flex). Certains shapers rajoutent deux tout petits twinsers latéraux pour optimiser l’accroche, mais l’essence même de ces planches est la conduite rétro et donc en single. Mais tout ça vous le découvrirai tout au long des articles qui suivront lors des différentes étapes de la fabrication que je vous commenterai !

Je vous livre juste quelques photos de très belles réalisations en espérant arriver à me fabriquer un engin ressemblant à ceux là !

A bientôt

Bolly

Répondre à cet article