Le fil à couper le beurre !

lundi 23 avril 2012.
 
Après avoir découpé les 2 outlines bruts : la suite du gros œuvre s’annonce longue et pénible !

Nous revoilà avec nos deux pains bruts et l’objectif suivant va être de tracer sur les pains tous les repères et guides divers pour faciliter le retrait de matière et surtout de ne pas en enlever trop ! On n’a pas commandé de pré-shape et on est parti deux blocs de polystyrène... du vrai shape à l’ancienne et un vrai défi aussi !!!

Après une après-midi de brainstorming et de traçages au fusain, on s’est fabriqué une grande cale à poncer avec du papier de verre à gros grains et là... la galère commence !!! On s’est très vite rendu compte qu’au train où on retirait de la matière ; on en aurait pour des semaines !!! Aux grands maux, les grands remèdes : j’ai sorti la ponceuse qui, certes enlevait plus de matière que la cale, mais qui faisait du boucan, beaucoup de poussière et une pollution pas très acceptables... Surtout pour les voisins !!!

Après mure réflexion, Choubi a pris les devants. Piou a fait un petit paragraphe sur le site qui nous a permis de fabriquer notre propre fil chaud et le voisin a fourni le chargeur de batterie pour faire fondre le polystyrène. Merci Choubi et Piou !

Deux grandes réglettes en bois et deux sangles nous ont permis de caler les profils pour guider le fil chaud. Après quelques essais sur des chutes de polystyrène, on s’est attaqué aux pains de mousse et en deux heures à peine, les deux planches étaient prêtes pour le ponçage fin et l’égalisation.

Un petit imprévu nous a ralenti : les lattes en bois qui ont servi à lier les deux morceaux sont à fleur de pain et la colle à bois n’avait pas bien séché au fond des trous dans le polystyrène. Juste avant la stratification, il faudra dégager légèrement les lattes, les creuser et reboucher les trous avec une petite choucroute maison à partir d’époxy et de poussière de polystyrène récupérée !

Dans le prochain article, nous nous lancerons dans les phases suivantes qui sont très importantes pour la glisse des futurs mini simmons : le belly de la carène, le profond concave entre les deux dérives, les rails et le petit step deck sur le pont.

Répondre à cet article

Forum