Outline, shape et ponçage

mercredi 31 mars 2010.
 
Après la petite mise en bouche du "massacre" de la 8 pieds, je vous invite à l’étape décisive du shape !

Nous revoilà avec un bout de pain brut, trois lattes en assez bon état et destiné à être raccourci d’un bon pied et demi ! Pour ceux qui me connaissent un peu, ma plus petite planche, la Comète, mesure 6’8’’ et je n’étais jamais descendu en dessous... Chouba Kha et sa Wombat m’ont motivé à descendre aux alentours de 6’5’’ mais en conservant un peu de rondeur et de volume, tout en restant très tendu et avec des caractéristiques d’attaque plutôt que de croisière pèpère... Et voilà donc les résultat de cette petite étude vectorielle sortie sur carton pour découper l’outline...

Après... c’est du bonheur : on sort le rabot, les cales à poncer et les rappes pour dégrossir l’os de seiche ! Le tout en pleine nature, un jour de grand vent !!! Bouhouhou ! Je sais ce n’est pas très écologique, mais dans mon 46 m2 ça l’aurait encore moins fait !!!

Une fois le pain dégrossi, petit travail d’arrondi sur les lattes avec cette petite fraiseuse bien pratique... Shaper de garage oblige, on fait avec les moyens du bord ! Et il est très difficile d’obtenir des outils de pro quand on est un particulier et en plus c’est en général assez onéreux. Je n’utilise que très peu le rabot électrique... C’est un engin gourmand et glouton qui dévore la mousse trop facilement ; donc le pain une fois dégrossi, je sors les cales à poncer et j’y vais micron par micron... Rien ne presse !!! Le papier de verre est très très efficace sur ce genre de mousse. Ça prend un peu plus de temps certes, mais ça m’évite les grosses bourdes !

On fait confiance à l’œil, on mesure quelques trucs, on change les angles de vue, on varie les lumières... mais en gros, je l’avoue, je fais beaucoup au feeling sans trop mesurer... Et à force, même si la cadence de shape ne dépasse pas une planche par an, à force d’en mater d’autres, de faire les shops, de faire des recherches sur les blogs de shapers pro, de se fier à ses impressions lors des sessions... éh bien on acquiert un geste et un "œil" qui fait que le résultat est tout à fait honorable... Il en résulte une petite rocket de 6’4’’ ronde comme une pomme sur le nose et en baby round tail pour le Q. Une jolie cuiller sous le nez qui se transforme gentiment en Vé moyen pour finir en arrière bien plat et un quadruple concave entre les futures dérives.

Cette fois-ci je me risque à faire un Quattro avec en plus un rail central, histoire de pouvoir encore et toujours surfer à l’ancienne, en single ! Et j’ai donc gardé en mémoire le geste d’Alexandre qui m’avait fait le "Bollywood Bonzer" et je me suis lancé dans un quadruple concave... juste pour le fun ! Bon... d’accord je n’ai pas sa dextérité ni son œil, mais c’est pas mal... pour des premiers concaves...

Une fois le shape "abouti" et le pain dépoussiéré, avec l’aide Chouba Kha, nous voilà partis avec la défonceuse à papa et un petit template maison bien pratique ! En une demi heure c’était réglé ! Prochaine étape la déco !

La planche blanche en trois lattes est déjà très belle à elle seule... C’est tentant de la laisser vierge, juste avec mon petit logo perso... Sinon j’ai repéré une superbe résine teintée de chez "Addiction Surfboards" ou encore une autre magnifique chez "Barrel"... Les Swirls de Paolo Jacinto sont également très tentants et les graphismes de chez SWOP déchirent... Rrrrrrrrrrrrr les possibilités ne manquent pas... Ne précipitons rien et réfléchissons bien... Faut qu’ça ait de la gueule ! Surtout que des planches je n’en fais pas beaucoup... donc faut que ce soit réussi ! Alors... éh bien cette prochaine étape fera l’objet du prochain article ! Na !

Répondre à cet article

Forum