Retour au Sommaire

Johannes, dit : "Jojo la patate"


Aloha les p'tits loups, moi c'est JOJO LA PATATE ! (je ne remercierai jamais assez la pub de m'avoir trouvé ce surnom).

Tout petit déjà, j'ai atteint les plus hauts sommets (environ 10 m) et ce n'est qu'après 5 ans de biscotte (body-board) que je me suis lancé dans le surf. Vous connaissez le coup de foudre ? Moi je l'ai trouvé.

Cela va maintenant faire 6 ans que je pratique le surf et j'espère pouvoir continuer jusqu'à ma mort.

J'ai commencé sur une Bic évolution puis, grâce à Bolly que j'ai rencontré sur l'eau (ou peut être sous l'eau) je me suis lancé dans le longboard. J'ai opté pour une 9 pieds de chez Surfactory que j'ai réussi à plier en 2 mois (je vous déconseille Surfactory) puis NO BRAND (shaper de Quiberon) a changé ma vie. Il m'a fait deux planches sur mesure : une 6'3 et une 9'0, toutes les deux en époxy. Deux missiles qui, après en avoir vu de toutes les couleurs et dans toutes les conditions, sont encore comme NEUVES.
Aujourd'hui, comme Mister Piou, je vante les mérites de l'epoxy.



Je pense que le surf est la meilleure chose qui me soit arrivée dans la vie. Quand je suis sur l'eau, j'oublie tous mes soucis et je me fais plaisir. Je remercie la nature de m'offrir ce qu'elle a de meilleur et j'en profite pour vous rappeler que seuls ceux qui la respecte sont dignes d'en cueillir les plus beaux fruits.
Une pensée aussi pour Bolly avec qui je surfe le plus souvent possible. Surfeurs simples, on n'a pas une grande gueule, on profite, on respecte ce que l'on veut bien nous donner et on se marre bien !..(sale taxeur ;-)

Les gamelles sont omni-présentes dans le surf et la puissance que génèrent les vagues des Landes vous rince parfois la combi jusqu'au ...(enfin vous voyez ce que je veux dire). Mais c'est le métier qui rentre !

Merci, PIOU de m'offrir cette page ! On se retrouve bientôt à l'eau...


Baignez vous en paix, gentes damoiselles, un sauveteur tout neuf sorti d'école veille sur vous :
Par Piou et Bolly

Jojo la patate ; alias : "Le sauveteur de Mickey"

On ne devient pas sauveteur en mer par hasard ! Non, non ! Laissez moi vous conter la naissance d'une vocation :

      Une magnifique tête de Mickey gonflée à l'hélium s'ennuyait ferme à Marne la Vallée. Un beau jour d'Août, lassée par les cris des enfants et l'odeur de barbe à papa, elle décida de profiter d'un bon vent d'est (off-shore ;-) pour tenter la grande traversée vers son pays natal : l'amérique.
      Pleine d'espoir, elle se laissa porter par le zephir, survollant la campagne française. Mais, arrivée en vue du grand océan, elle fut prise de panique face à cet immensité et tenta un atterrissage en catastrophe sur le rivage. Le freinage fut difficile et elle s'échoua lamentablement en mer à quelques centaines de mètres d'une petite plage discrète.
      Ce drame eut pour témoin un jeune aventurier plein de fougue : Johannes dit "la patate", membre de la célèbre confrérie de l'"Arna Surf Team". Le sang de notre preux chevalier ne fit qu'un tour et, laissant parler son courage, il bondit dans son canoë pour se porter au secours de la pauvre créature en détresse. Son intervention fut couronnée de succés et son retour victorieux sur la plage lui valu l'admiration de toutes les naïades aoutiennes. C'est à cette occasion (restée célèbre dans les annales de la confrérie) qu'il gagna son surnom de "Jojo, le sauveteur de Mickey".

on dirait David Hasselhoff !

Alerte à Arna. Attention, ce n'est pas un métier facile :

Secourir les baigneurs qui ont perdu leur serviette ! Surveiller la construction des chateaux de sable...

Et enfin, le plus difficile : remplir le tableau de baignade tous les matins.
Faut trouver une nouvelle vanne chaque jour, savoir lire une table de coefficients des marées, choisir la bonne couleur de drapeau (pas facile, y'en a trois ! ), traduire tout ça en Anglais ! Pfouyouyouil ! Quel travail....
c'est bô, un sauveteur heureux
Piou, Jojo et Bolly
maman, je veux descendre ! Mais pour Jojo, tout ça, c'est pas un problème. C'est qu'il est motivé le Jojo ! Stage de sifflet à roulette, stage d'enfilage de palmes, ascension de la chaise MNS sans pleurer, conduite du 4x4 à pédales, réanimation des baigneuses, attaque de la vive au gourdin...
Rien ne l'arrête jusqu'à la récompense finale : le tee-shirt "MNS Arna Sauveteur".
Félicitations Jojo, ça s'arrose [;o)

Et ce soir, chansons cochonnes avec Bernard jusqu'à 3h du mat !
(Alors Jojo, pas trop dure la patrouille sur la plage ce matin ?)


http://www.chevauchonde.net/